Dieu, nous invite à collaborer avec Lui

ALAMIS ONLUS > Congo @fr > Dieu, nous invite à collaborer avec Lui

Dieu, nous invite à collaborer avec Lui

Cherche à faire large une place à l’amour afin qu’il s’empare de toi : pour lui faire une place renie-toi, toi-même.  Cette manière de faire doit être spécifique des Filles du Sacré Cœur. [14 juin 1838]

La vie est un don de Dieu, les fscj sont choisies par Jésus pour aider leurs frères et sœurs à retrouver leurs dignités de Fils et Filles de Dieu, dans leurs apostolats, en prions pour eux, en leur donnant l’éducation adéquate, en les visitant dans leurs familles, en leur donnant si possibles les moyens pour développer une entreprise de source de revenue, afin d’échapper à la mendicité et à la paresse qui est un péché capital. Donner un sens à la vie, où aider l’autre à valoriser son être, à travers son œuvre et savoir-faire, est un souci que nous inculquons à tous les enfants que nous côtoyons. Soit dans notre école, ou dans les différents mouvements.

Par exemples : dans notre école à Kinshasa (Ste Thérèse VERZERI) commune périphérique de la capitale les enfants viennent de loin à pied où accompagné par leurs parents, frères où sœurs 4 km le matin et 4 km à midi pour le retour à la maison du lundi à vendredi. Chose impressionnante ces enfants dès qu’ils arrivent dans la cour de l’école, ils oublient la distance parcourus pour arriver là.  Ils sont contents parce que les enseignants vont d’abord les animés avec des chants, des danses avant d’entrer dans les salles de classes. Or de nos jours la jeunesse à tendance à chercher que le raccourci, mais la ville de Kinshasa est saturée de population jusqu’à ce que les gens sont serrés dans une parcelle commune en location comme des sardines ainsi la vie devient cher pour les pauvres.

Et ce qui attire notre attention c’est le don de la joie, qu’on tu les croises sur la route ils t’offrent un accueil joyeux, mais quand tu décides de l’écouter ou de lui rendre visite en famille, là tu découvres un monde de misère.   Mais les pauvres sont les amis de Dieu. C’est Lui qui veille sur eux.

Divers : le ministère de l’éducation prévoit chaque année pour les élèves de maternelle et primaire, un jour d’excursion théâtrale, pendant la semaine de l’enseignement, nos enfants ont représenté l’école Ste Thérèse Verzeri, avec leurs pièces théâtres ils étaient qualifiés parmi les meilleurs élèves de Kinshasa. C’est notre joie, et la gloire de Dieu. Mais avant cela tous les enseignants et la communauté des Fscj ont passé une journée de détente au cite des pères de la communauté Amour et liberté.

  • La fête du Jésus Maître, nous l’avons préparé avec la neuvaine, d’où la Mère Générale Beatrice Dal Santo depuis Bolivie pendant sa visite canonique dans la Province Nossa Senhora Aparecida  avais envoyé à toutes les sœurs un message pour préparer bien cette fête.  A Kinshasa nous étions 4 sœurs fscj pour renouveler nos vœux de consécration : Sr Ana Maria, Sr Édith, Sr Eugénie, Sr Germaine qui était en famille est venue dans la paroisse de St Boniface nous rejoindre.
  • Sœur Ana Maria Franco Da Silva, Directrice de notre école à célébré ses 70, ans de naissance le 11 juin , une messe d’action de grâce à été faite avec tout ce que ce jour recommande.

L’année s’est clôturée dans un climat de sérénité les meilleurs élèves ont récompensés par des cadeaux solennels. Nous rappelons qu’au début de l’année 2018 deux élèves sont décédés, paix à leurs âmes.

Et les sœurs sont appelées à faire 6 jours de retraite spirituelle afin de se ressourcer auprès de Jésus Maître et époux

Les Fscj à Kinshasa

Juillet 2018

Sr Eugénie Yaguere

X